Michel Perrin - Mes maquettes    :    Galéa

Annexe

1571 : La bataille de Lépante


Dans cette page

«La bataille de Lépante»
Cette page appartient au livret
« Galéa »

du site
«Michel Perrin - Mes maquettes»

↝ ↝ Plan et Navigation dans le site ↝ ↝


                                                                                                        Page en préparation

[1571 ap.J.-C.] Bataille de Lépante


Voir ⇉ Wikipédia :
«La bataille de Lépante est une bataille navale qui s'est déroulée le 7 octobre 1571 dans le golfe de Patras ... » (w)


Voir aussi ⇉ Extraits du cours de J. MOLARD (UTLO 2013-2014)
«La bataille de LEPANTE, le 7 Octobre 1571, est intimement liée à l'affrontement, dès sa fondation, de l'Islam avec le Christianisme.
«Mahoment, issu d'une très ancienne famille caravanière de l'Arabie heureuse, famille dans laquelle la répudiation par Abraham de sa servante Aga et de son fils Ismaël, premier né des fils d'Abraham, veut au-delà du christianisme, instaurer une nouvelle alliance avec Dieu qui reprend l'ancienne et première alliance d'Abraham et de son peuple avec Dieu.
«Sans gommer l'importance du Christ, Mahomet dans le Coran qui lui est dicté par l'archange Gabriel, affirme être «le sceau de la prophétie». Héritier d'Abraham, il se veut son continuateur. La nouvelle religion d'un rituel fort simple se déploie d'une façon fulgurante dans toute l'Arabie et bientôt dans toute la Méditerranée.
«De 642, année de la mort de Mahomet, à 1290, cette religion n'est pas structurée. Elle va le devenir avec le premier sultan Osman qui fonde un immense empire qui prend le nom d'Empire Ottoman. Cet empire se trouve très vite en concurrence avec les empires chrétiens qui sont constitués.
«La grande bataille navale de LEPANTE est l'aboutissement de cette confrontation gigantesque.
«...
«A la suite de l'invasion par les Turcs de Chypre, colonie vénitienne, le pape Pie V (1566-1572),qui rêvait depuis longtemps d'une croisade contre les Turcs, réussit à obtenir l'appui de l'Espagne.
«La flotte chrétienne de 213 galères se rassemble à Messine et partit pour la grèce sous le commandement de Juan d'Autriche, fils naturel de Charles Quint. Dans le golfe de Patras (non Lépante comme le dit la tradition) à l'ouest de Lépante, au large de Missolonghi, les 30.000 soldats chrétiens (vénitiens, pontificauux, maltais, génois) s'opposèrent aux 300 navires de la flotte ottomane.
«La victoire des chrétiens fut complète : 50 galères turques coulées, cent autres arraisonnées alors que les chrétiens ne perdirent que douze vaissezaux et 8.000 hommes. Quinze mille chrétiens captifs fures libérés.
«Cette victoire eut un retentissement considérable, Cervantès (auteur de Don Quichotte) y fut blessé, mais les chrétiens coalisés ne surent exploiter cette victoire qui apportait la preuve que les ottomans n'étaient pas invincibles.
«Venise dut abandonner Chypre aux Turcs qui allaient dominer la Méditerranée jusqu'en 1736.


Voir aussi ⇉ Il était une fois : «Lépante : Une bataille pour l'histoire» -Archéologie et histoire- (Yt-53mn)
Voir aussi ⇉ Hérodote.net : 5 octobre 1571 - La flotte turque est détruite à Lépante (Yt-47mn)
Voir aussi ⇉ Sur le Champ : La Production standardisée : La Bataille de Lépante (Yt-12mn51)
Voir aussi ⇉ Publius-historicus : La bataille de Lépante (S)

Voir aussi ⇉ le livre pour enfants «Lépante - Les galères de Christ - d'Huguette PEROL (Ed Clovis)

ga liv Lépante.jpg

 
Haut de page
↝ ↝ ↝ Navigation dans le site ↝ ↝ ↝


1095


img/ga nav Galeasse venitienne 1 moy.jpg