Michel Perrin - Mes maquettes    :    Le Golden Hind

Annexe

Evolution des puissances maritimes et de leurs colonies
aux XVI et XVIIèmes siècles

Dans cette page

     L'Angleterre, puissance maritime
     Le Portugal
     l'Espagne
     La Hollande
     La France
            En France, ce fut un éveil long et chaotique
Cette page est un sous-ensemble du feuillet
« Golden Hind »
dans le site
«Michel Perrin - Mes maquettes»

Pour explorer le site :
↝ ↝ Plan et Navigation dans le site ↝ ↝

L'Angleterre est une puissance maritime.
En 1546, Henri VIII crée «Council of the Marine» pour gérer l'entretien et le déploiement de la Marine, Conseil qui devint par la suite «Amirauté».
L'Angleterre comprend que sa marine lui est indispensable : Préférant aider financièrement les royaumes alliers du continent plutôt que devoir entretenir une armée de terre régulière toujours très coûteuse, elle conduira une politique de conservation d'une force maritime importante tant au niveau du nombre de ses navires qu'au niveau des effectifs de ses marins, constamment formés et entraînés.
La Royal Navy (w) devient une flotte de guerre permanente au milieu du XVIIème siècle.

Les autres puissances et marines européennes de la Renaissance évoluent diversement
Le Portugal
Après les périodes fastes des découvertes et conquêtes maritimes des XIVème et XVème siècles, l'empire colonial portugais entre en déclin (w) en 1582 lorsque le Portugal est réuni à la monarchie catholique espagnole dans l'Union Ibérique (w). Les colonies portugaises passent sous contrôle de l'Espagne.
l'Espagne
Après le siècle d'or espagnol (w), de la découverte de l'Amérique (1492) au début du XVIIème siècle, les trop coûteuses dépenses militaires engendrées par une volonté de domination à la fois en Outre-Mer et en Europe conduisent à la banqueroute du Royaume en 1627.
Le début du XIXème siècle verra progressivement l'indépendance des colonies d'Amérique. C'est le déclin (w) de l'empire espagnol.
La Hollande
Dès le XVème siècle, Amsterdam (de la province de Hollande, une des 17 "Provinces Unies") commerce en mer Baltique. Ses bateaux (essentiellement des Flûtes (w) ), plus petits et plus rapides, nécessitent un équipage réduit et donnent l'avantage à ses négociants.
Vers 1600, les capitaux accumulés permettent de financer des expéditions commerciales vers l'Asie et l'Amérique. C'est le siècle d'or néerlandais (w).
La Compagnie néerlandaise des Indes orientales (w) (Océan Indien et l'Extrême-Orient) est fondée en 1602 et devient rapidement la plus grosse compagnie privée du XVIIème siècle, elle durera deux siècles.
La Compagnie néerlandaise des Indes occidentales (w) (Afrique de l'Ouest, Amérique, Pacifique et partie orientale de la Nouvelle-Guinée) est fondée en 1621 et devient l'acteur majeur de la colonisation néerlandaise de l'Amérique.
Elles participeront à la création l'empire colonial hollandais de (w).
La France
Contrairement à l'Angleterre, la France est un pays de terriens :
Elle a des frontières terrestres qui obligent ses rois à les défendre, et, comme tous les autres royaumes de cette époque, le Royaume de France n'a pas les moyens de développer et d'entretenir simultanément des armées de terre et des armées de mer à un niveau suffisant pour garantir sa suprématie à la fois sur terre et sur mer ; Il lui a fallu choisir.
Il faudra attendre le XVIIème siècle pour voir le vrai démarrage de notre marine nationale avec en particulier la construction de nouveaux arsenaux :
[1627] l'arsenal de Brouage (w), l'ancien port de commerce (on exporte du sel dans toute l'Europe) est réaménagé par Richelieu et fortifié par Vauban (1685).
[1631] l'arsenal de Brest (w) longue construction de ses divers sous-ensembles (jusqu'en 1970 avec les "épis port-avions").
[1666] l'arsenal de Rochefort et sa corderie royale (w) construit par Colbert sur ordre de Louis XIV.

Pour la France,
ce fut un éveil lent et chaotique de notre Marine.

Jusqu'à la fin du XIII ème siècle, les rois de France ne disposaient pas de force navale nationale.

[1284] - Philippe IV (w) (dit le Bel, 1268-1314, Roi de France de 1284 à 1314).
Las de devoir faire appel aux marines étrangères espagnole, norvégienne, génoise ...,
[1287] Il crée l'Arsenal des galères de Narbonne ("ville pré-romaine") où sont construites 100 galères, puis 7 ans plus tard,
[1292] Il décide de doter son royaume d'une " flotte nationale " et pour ce faire de construire le chantier naval du Clos aux Galées (w) de Rouen (une annexe sera créée à Harfleur).
Ce premier arsenal français (détruit en 1418 puis reconstruit en 1451) a construit et entretenu la flotte militaire jusqu'en 1532.

[1328] - Philippe VI (w) (dit de Valois, 1293-1350, Roi de France de 1328 à 1350).
Il dispose d’une force navale de 200 nefs (100 à 150 tonneaux, 75 à 100 hommes d'équipage) force considérable pour l'époque.
[1340] Lors de la bataille de l'Ecluse (w) la flotte anglaise détruit la Flotte française.
Edouard III d'Angleterre débarque en France. C'est le début de la guerre de cent ans (1337-1453), la France n'a plus de marine ni de marins.

[1364] - Charles V (w) (dit le sage, 1338-1380, Roi de France de 1364 à 1380).
Conscient de l’effort maritime nécessaire pour combattre l’Angleterre, il réorganise la gestion du chantier et de l'arsenal de Rouen. Il nomme un « maître et garde du Clos des galées », officier dont les fonctions sont de garder les bateaux, d’en assurer l’armement et l’entretien et d’en construire de nouveaux, d’acheter et de renouveler les vivres, de recruter les ouvriers de l'arsenal ..., C'est l'ébauche d'un service permanent de la marine militaire. Cet officier se trouve sous le commandement de l’amiral de la mer, en l’occurrence Jean de Vienne (w).
[1372] Charles V avec ses alliés Génois et Castillan renoue avec la victoire lors de la prise de La Rochelle (w), puis reprend le contrôle de la Manche en détruisant les ports Anglais. Les Anglais sauront s'en souvenir.

[1380] - Charles VI (w) (dit Le Bien aimé, 13689-1422, Roi de France de 1380 à 1422)
Il ne partage pas l'intérêt de son père pour la marine, mais conserve le clos des Galées et entretient sa flotte. La France est dominatrice en Manche (jusqu'à sa démence en 1392, il a 24 ans).
Il combat en méditerranée contre le royaume de Naples en association avec les Génois, puis contre les Ottomans avec le maréchal Boucicaut (w).
Sous son règne, Henri V d'Angleterre (w) réactive sa flotte, prend le Clos aux Galées et le port d'Honfleur : Plus d'arsenal, plus de flotte fraçaise, les Anglais continuent leur intrusion en France (1415 Azincourt, 1420 Traité de Troyes).

[1422] - Charles VII (w) (dit le Victorieux, 1403-1461, Roi de France de 1422 à 1461).
Il est indissociable de l'épopée de Jeanne d'Arc. Sous son règne, les Anglais seront définitivement « boutés hors de France ».
Jacques Cœur (w), éminent personnage de la cour, comprend l'intérêt du négoce maritime et y réussit pleinement avec Gênes (à cette époque, Gênes et Venise dominent le commerce en Méditerranée). Il se construit une flotte et crée un courant commercial avec la côte orientale de la Méditerranée (dont Lyon bénéficiera tout particulièrement).

[1461] - Louis XI (w) (dit le Prudent, 1423-1483, Roi de France de 1461 à 1483).
Il ne fait rien pour la Marine, mais continue les routes commerciales de Jacques Cœur et développe une véritable industrie d'import-export (Armes, papiers, soies, sel, vin, ... et fret en retour).

[1483] - Charles VIII (w) (dit l'Affable, 1470-1498, Roi de France de 1483 à 1498).
Ses expéditions pour conquérir le royaume de Naples et le duché de Milan constituent le point de départ des guerres d'Italie (1494-1559).
Peu de choses concernant l'essor de la marine pendant ces guerres.

[1498] - Louis XII (w) (dit Le Père du peuple, 1462-1515, Roi de France de 1498 à 1515).
[1501] Il ordonne l'armement de sept vaisseaux dont les nefs «Charente» et «Cordelière» (une grande caraque) construites en Bretagne par l'ingénieur Descharges, inventeur des sabords (w).
[1514] Il crée l'arsenal de Toulon (w) pour la façade méditerranéenne.

[1515] - François 1er (w) (dit Père et restaurateur des lettres, 1494-1547, Roi de France de 1515 à 1547).
[1517] Il crée l'arsenal du Havre (w) sur le port, puis
[1545] Il crée la ville et le bassin du Havre.
Il encourage les expéditions de Jacques Cartier (w), de Jean de Verrazane (w), de Jean et Raoul Parmentier (w).
[1538] Il fait élever de nouvelles constructions de l'arsenal de Paris (w) pour compléter d'anciens dépots de munition.

[1547] - Henri II (w) (1519-1559, Roi de France de 1547 à 1559).
[1549] Il passe commande à Dieppe d'une galasse de 200 tonneaux et de 5 galions de 120 et 80 tonneaux.
[1554] Il met à disposition de Gaspard II de Coligny une flotte conduite par Villegagnon (w) (1555-1559) pour conduire l'expédition du Brésil qui conduira à la colonisation éphémère de la "France-antartique" (w) à Rio de Janeiro.
Voir les deux épisodes de "Rouge Brésil" selon le roman de Jean-Christophe Rufin (yt-1h28) et (yt-1h41).

[1540] Les confits entre Catholiques et Protestants conduiront aux Guerres de religion (w) (1562-1598). Elles qui entraveront gravement le développement de la Marine française jusqu'à Henri IV.

[1559] - François II (w) (1544-1560, Roi de France de 1559-1560).
Règne ephémère sous la régence des Guise.
Rien pour le développement de la Marine.

[1560] - Charles IX (w) (1550-1574, Roi de France de 1560 à 1574).
Rien pour le développement de la Marine.

[1574] - Henri III (w) (1551-1589, Roi de France de 1574 à 1589).
Rien pour le développement de la Marine, pire,
1582, la France qui soutient le prétendant au trône du Portugal, perd sa flotte à la Bataille des Açores (w).

[1589] - Henri IV (w) (1553-1610, Roi de France de 1589 à 1610).
Malgré les guerres de religion qui se terminent en 1598, Henri IV soutient l'Implantation française en Amérique (w)


Cartes (c) des empires coloniaux au XVIIIème siècle



207

img/entete-gh.jpg