Michel Perrin - Mes maquettes    :    L'Hermione

Annexe

Les Bagnes


Cette page est un sous-ensemble du feuillet
« Hermione » du site
«Michel Perrin - Mes maquettes»
↝ ↝ Plan et Navigation dans le site ↝ ↝


Source : ...

Après la fermeture du corps des galères en 1748, les condamnés deviennent des bagnards répartis dans les trois arsenaux. Ils sont employés à des travaux pénibles « de grande ou petite fatigue » et logés sur des galères ou vieux bâtiments réformés puis dans des constructions spécifiques.

Les effectifs sont variables.

Le bagne de Brest (w) est construit en 1750, et peut comprendre jusqu’à 3700 hommes.

Le bagne de Rochefort (w) est prévu à partir de 1766 pour 500 hommes mais en abritera jusqu’à 2500.

Le bagne de Toulon (w) est le premier port à en recevoir et compte 2500 hommes dans les années 1750.
Voir aussi «PassionProvence» (s)

Les conditions de vie de ces hommes sont particulièrement rudes. Enchainés par deux jour et nuit, affectés aux travaux les plus durs, ils dorment à une vingtaine sur des plans de bois légèrement inclinés, les grabats. A Toulon, chaque dortoir contient 28 grabats.

Les bagnes fermeront en 1852 à Rochefort, en 1858 à Brest et en 1873 à Toulon.

Enc. Did p. 60 
Ph. 124 : profil du bagne de Brest.



221

img/entete-he.jpg