Michel Perrin - Mes maquettes    :    Persée

img/entete-pe moy.jpg

une goélette à la «Grande Pêche»
Goélette navigante RC 9 voies au 1/25ème

Selon plans et monographie de l'Etoile
(Edition de l' Association des Amis du Musée de la Marine)


«Persée»

Intro : Les Goélettes
Un peu d'Histoire et des Souvenirs
      L'industrie de la morue : Histoire et statistiques
      Souvenirs
Ma maquette Persée
      Ses dimensions
      Chantier et Caractéristiques techniques
      Les essais - Photos et vidéos
Accès à la version PDF
Cette page appartient
au site

«Michel Perrin - Mes maquettes»

↝ ↝ Plan et Navigation dans le site ↝ ↝
Abréviations et Conventions de lecture :
Liens vers
(A) Annexe MP
(C) Carte      (S) Site internet externe     
(W) Wikipédia      (Yt-..mn) YouTube
Insertion MP
p.23  «Citations» [Date]:

Intro : Les Goelettes


Les Goélettes sont sans doute les bateaux les plus utilisés au temps de la marine à voile pour la Pêche à la morue.
Cette énorme industrie de la pêche, qui employa tant de monde, pendant tant de générations, dans tant de pays de notre monde occidental et sur nos côtes de Bretagne, provoqua bien des conflits entre les armateurs, les communautés de pêcheurs, les états ...
Elle fut source de vie et de peine ...
Nombreux sont ceux qui, comme moi, ont connu parmi leurs proches ou leurs amis, un «Terre-Neuva» ou un «Islandais».
J'ai beaucoup pensé à eux en construisant cette maquette, et j'ai essayé, par quelques lectures, d'en savoir plus, sur ces hommes, ces femmes et ces enfants de la «Grande pêche», particulièrement sur ceux de ma région natale : la côte du Goëlo (W)

- Dans un premier temps, je vous propose une évocation de cette histoire mondiale, française, bretonne et enfin paimpolaise de cette «Grande pêche». Je ferai cette évocation à coups d'extraits tirés de quelques livres.
- Dans un second, nous suivrons les principales étapes de la construction de cette maquette, puis nous revivrons ensemble les premiers essais.

Un peu d'Histoire et des Souvenirs


L'industrie de la morue : Histoire et statistiques


L'industrie de la morue depuis la nuit des temps
Lectures, conférences, reportages ...
(A)


Souvenirs


Témoignages
Musées de la mer
Musiques et Chants
Reportages - Documentaires - Séries TV
Lectures
(A)


Ma maquette «Persée»


«On ne réussit qu'à force de patience et de Persévérance.»: (Bernard Fontenelle)

«Persée»,
c'est ma réplique d'une goélette «Islandaise» de Paimpol (S) du début du siècle dernier.
(Ses Sister-ships «l'Etoile» et la «Belle Poule» (s))

Ses dimensions

Longueur hors tout 142 cm
Longueur de la coque 117 cm
Largeur de la coque 31 cm
Hauteur quille-pavois au maître-bau 25 cm
Hauteur totale au grand mât 135 cm
Poids approximatif, lest compris 15 kg
Surface totale des trois focs 1185cm2
Surface Misaine 1200cm2
Surface Flèche de Misaine 315cm2
Surface Gd voile 1780cm2
Surface Flèche de Gd Voile 530cm2
Surface Hunier 910cm2
Surface Totale des voiles 4320cm2

Chantier et caractéristiques techniques


3.4.0 - Les Plans

pe ch0 Plans 02 250.JPG

pe ch0 Plans 03 150.JPG     pe ch0 Plans 04 150.JPG     pe ch0 Plans 05 150.JPG     pe ch0 Plans 06 150.JPG
 
Sur la base des plans au 1/50ème de l'Etoile édités par l'A.A.M.M.
(Association des Amis du Musée de la Marine)
Les plans au 1/50ème édités par l'AAMM conduisent à un modèle de 55cm environ, trop petit pour recevoir l'ensemble des composants électriques et électroniques necessaires à la manoeuvre des voiles telle que je l'envisage.
J'ai donc décidé de les redessiner au 1/25ème avec un léger gonflement de la largeur de sorte à obtenir un espace intérieur suffisant.


3.4.1 - La coque, le pont fixe et le pavois

3.4.1.1 - La quille et le gouvernail
 
pe ch1 1 Quille 150.jpg     pe ch1 1 Gouvernail 150.jpg


3.4.1.2 - Les couples et la tonture du pont fixe
    
pe ch1 2 1 Couples et tonture.jpg     pe ch1 2 2 Couples 150.jpg
  TONTURE : «Courbure du pont, dans le sens de la longueur, relevée aux extrémités.»
Creux de 3cm au centre par rapport aux extrémités.

  3.4.1.3 - Le pont fixe et le pavois
 
pe ch1 3 1 Pont fixe 150.jpg
pe ch1 3 2 Pont fixe et pavois 150.jpg     pe ch1 3 3 Pont fixe 150.jpg     pe ch1 3 4 Pont fixe et pavois 150.jpg
  Le pont fixe et le pavois sont fortement solidaires des couples.

  3.4.1.4- Les virures
 
pe ch1 4 1 Virures 150.jpg     pe ch1 4 2 Virures 150.jpg     pe ch1 4 3 Virures 150.jpg
Les virures sont posées grossièrement après la pose du sous-pont fixe et du pavois.

  3.4.1.5- Résine et sciure pour la coque

Dès le début, mon projet a été de faire naviguer cette maquette en mer, le cas échéant par «gros temps».
J'ai souhaité une coque solide qui ne craigne pas les chocs contre d'éventuels cailloux.
Le poids n'était pas un problème, même s'il est toujours préférable de baisser au maximum le centre de gravité.
J'ai donc décidé, après essais, d'enduire les virures, grossièrement posées, avec une sorte de pâte à bois :
des couches successives de fine sciure étalée sur une épaisse couche d'une solution encore liquide d'époxi+durcisseur (1+0.29).
Chaque couche de sciure est suffisamment épaisse pour être pressée sur la résine sans que celle-ci ne la traverse.
On laisse sécher 24 heures, on enlève le surplus de sciure et on ponce jusqu'à obtenir une surface lisse.
Trois couches à l'extérieur et deux couches à l'intérieur, peinture.
L'ensemble est un peu lourd mais très solide et très rigide, c'est ce que je souhaitais.


pe ch1 5 01 Résine 150.jpg     pe ch1 5 02 Sciure 150.jpg
pe ch1 5 03 Enduit des virures 150.jpg     pe ch1 5 04 Enduit des virures 150.jpg     pe ch1 5 05 Le ponçage 150.jpg
pe ch1 5 06 Enduit des virures 150.jpg     pe ch1 5 07 Dernière couche 150.jpg     pe ch1 5 08 La coque terminée 150.jpg
Même traitement à l'intérieur.
pe ch1 5 10 Résine de fond de cale 150.jpg     pe ch1 5 11 Essai d'imperméabilité 150.jpg

  3.4.1.6- Peinture
pe ch1 6 1 Tracé de la ligne de flottaison 150.jpg     pe ch1 6 3 Peinture de la coque.jpg     pe ch1 6 4 Peinture de la coque.jpg


3.4.2 - Le pont mobile   sera vissé sur le pont fixe avec un joint d'étanchéité entre les deux.
 
3.4.2.1- Structure du pont mobile
pe ch2 1 01 Pont mob Bouge 150.jpg     pe ch2 1 02 Pont mob Barrots 150.jpg
TONTURE : «Courbure du pont, dans le sens de la longueur, relevée aux extrémités.»
Creux de 3cm au centre par rapport aux extrémités
BOUGE : «Courbure latérale du pont d'un bord à l'autre, correspondant à la courbure des barrots.
Le bouge permet à l'eau de s'écouler et il augmente la résistance du pont.»


Chronologie du chantier du pont mobile
Contrairement à ce que laisserait penser cette présentation,
la pose des lisses été faite après l'implantation de la mâture.
pe ch2 1 04 Pont mob terminé 150.jpg     pe ch2 1 03 Pont mob Lisses 150.jpg     pe ch2 1 05 Pont mob pré-assemblage 150.jpg

3.4.2.2 Sur le pont mobile - Implantation de la mâture

3.4.2.2.1 Beaupré et focs
pe ch2 2 10 Beaupré 150.jpg     pe ch2 2 14 Manoeuvres des focs 150.jpg     pe ch2 2 13 Beaupré, Misaine et Focs 150.jpg

3.4.2.2.2 Mât de Misaine, Hunier et Misaine
pe ch2 2 25 Mât de Misaine Focs, Hunier, Misaine 200.jpg

3.4.2.2.3 Grand Mât, Grand voile, Voile d'étai et Corme de grand mât
pe ch2 2 32 Grand mât et ses voiles 200.jpg     pe ch2 2 34 Voiles affaées 200.jpg
pe ch2 2 35 Racage 250.jpg

3.4.2.3 Sous le pont mobile : Machinerie des voiles
7 treuils pour

Hisser/affaler la grand voile
Hisser/affaler la misaine
Hisser/affaler les focs
Hisser/affaler le hunier
Hisser/affaler la voile d'étais
Hisser/affaler la flèche de grand'voile
Border/choquer l'ensemble des voiles
pe ch2 3 20 MàM Treuils 200.jpg     pe ch2 3 21 MàM Extrèm 200.jpg     pe ch2 3 22 MàM Gaines 200.jpg

pe ch2 3 23 MàM Sous pont 200.jpg     pe ch2 3 24 MàM Sous pont avant 200.jpg     pe ch2 3 25 MàM Voiles 200.jpg

3.4.2.4 L'assemblage des ponts
Le pont mobile (dessus) est fixé sur le pont fixe par des vis.
Entre les deux ponts, j'ai tout simplement posé une double rangée de tube caoutchouc puisé dans ma réserve de leurres pour la pêche au lieu.
Les essais me diront si ce joint rudimentaire est suffisant.

pe ch2 4 10 Assemblage des ponts 200.jpg


3.4.3 - Fond de cale et motorisation
pe ch3 Cale et lest 150.jpg     pe ch3 Cale 150.jpg     pe ch3 Moteur 150.jpg


3.4.4 - La radio commande
 
Emetteur et Récepteur Graupner
 
pe ch3  44 Emetteur 200.jpg     pe ch3  44 Récepteur 200.jpg
 
Le chargeur et les batteries
 
pe ch3  44 Chargeur 200.jpg     pe ch3  44 Batteries 200.jpg
 
Connexion récepteur - vartiateur moteur
 
pe ch3  44 RéceptVariateur 200.jpg
 
Implantation du récepteur et des batteries sur le pont
 
pe ch3  44 ImplantationPont 200.jpg
 
Paramétrage du système
pe ch2 3 10 Machinerie des voiles 250.png
Dossier des fonctions et connexions


3.4.5 - Le mobilier de pont
 
 
pe ch6 pont 1 mini.jpg pe ch6 pont 2 mini.jpg pe ch6 pont 3 mini.jpg
pe ch6 pont 4 mini.jpg pe ch6 pont 5 mini.jpg


3.4.6 - La maquette terminée
 
 
pe ch7 fini 1 mini.jpg


3.4.7 - Le matériel de transport
 
 
="pe

Les essais


Premier essai par temps calme sur un étang de Sologne par une belle journée de Juin.

Manifestement, pour cet essai, j'aurais été recalé au permis bateau :
Avant tout essai, apprendre par coeur les manettes de l'émetteur.
C'est ce que j'aurais dû faire !
«La précipitation gâte les affaires les mieux ...»
(10:42)

="pe


La goélette s'enfonce un peu trop ;
Il faudra enlever une gueuse de plomb ou deux.


En mer par une belle journée de Juillet

="pe ="pe
*
pe ess-201707-1 mini.jpg


Par gros temps

pe ess-201709-1 mini.png

pe ess-201709-9 mini.png
Entre 1500 et 2000 heures de travail
sur un chantier que je vous propose de découvrir plus complètement sur le forum de
«La Royale Modélisme»

   

Merci de votre visite.
Vos commentaires si vous le souhaitez sur
michel.jv.perrin@gmail.com
Si ce site vous a plu, n'hésitez pas à le partager.

Haut de page
↝ ↝ ↝ Navigation dans le site ↝ ↝ ↝

6331