Michel Perrin - Mes maquettes
()
img/entete-ac pe moy.jpg


Bonjour et bienvenue
sur ce site consacré à un de mes passe-temps favoris,
le Modélisme Naval.

Le modélisme naval m'a toujours intéressé.

Dès ma jeunesse, il y a bien longtemps, un ami, collégien comme moi, était un passionné de maquettes de bateaux.
Il travaillait (non s’amusait) dans l’atelier de son père, un peintre. On y trouvait tous les outils, de la colle, de la peinture évidemment, et tout ce dont on avait besoin. Ça sentait bon les essences, c’était notre refuge après la classe.
Il m’a appris plein de trucs et m’a communiqué sa passion.

Puis la vie professionnelle …

Puis la retraite : La famille, la vie associative, les cours d’histoire et maintenant le retour à ce loisir de ma jeunesse : le modélisme naval.

Pour moi le modélisme naval, c'est la détente, le plaisir de construire beau et bien si possible, et la recherche d'une certaine authenticité.
C'est aussi l'évocation, telle que je me l'imagine, du contexte de la construction et du service de ces navires.
C’est un hommage envers ces hommes qui les ont construits et les ont faits vivre et c’est une pensée envers ces femmes qui les ont attendus, souvent dans l'angoisse.
Ils et elles ont fait une partie de notre histoire et de ce que nous sommes.
Nos maquettes sont, me semble-t-il, un hommage et une marque du souvenir qu'on leur doit.
Elles peuvent-être l'occasion de partager des moments de lecture, de recherche, d'émotion …
C'est ce que j'ai essayé de faire avec ce site.

J’ai peu de modèles à mon actif en comparaison de ce que l’on voit dans les forums, mais je suis heureux de vous les présenter après avoir remercié :
  • YD, mon professeur d'Histoire de la marine à l'université du temps libre d'Orléans : L'art de la construction, la vie à bord, les grandes étapes de la navigation à voile ... quel plaisir de l'écouter !
  • L'AAMM, Association des Amis du Musée de la Marine, pour ses conférences, ses visites organisées, ses présentations de maquettes, ses plans et monographies, son "Neptunia",
  • Le forum "La Royale", ses Modérateurs et ses Membres qui ont suivi et guidé mes chantiers,
  • Mon épouse pour ses prises de vidéo,
  • Mon fils qui m'a aidé à créer la structure de ce site.
Ce site est accompagné de " Cahiers " enrichis et édités au format .pdf. Ils seront imprimés si besoin - dans ce cas les liens vers Internet seront évidemment inactifs .
Je les ai rédigés en pensant particulièrement à mes enfants, petits enfants, arrière-petits-enfants auxquels je souhaite communiquer le goût de la lecture, de la recherche et de la composition. Je leur souhaite toute la satisfaction que j'y ai trouvée.

Voici ces maquettes :
  • Le Golden Hind de Francis Drake,
  • L'Hermione de Latouche-Tréville, (passager célèbre : La Fayette)
  • Le Persée une goélette à la "Grande Pêche".
  • Le Pourquoi-Pas ? du commandant Jean-Baptiste Charcot, explorateur polaire.
  • Le Galéa une galère vénitienne.

Le Golden Hind Le Golden Hind   de l'Anglais Francis Drake.

Juste après les grandes découvertes des Portugais, des Espagnols et autres courageux explorateurs et avanturiers, Magellan, désireux de trouver lui aussi la route des épices par l'Ouest, avait découvert (1519-1521) son fameux canal et fait, ou presque, le premier tour du monde. Le pauvre est mort en route mais un de ses bateaux commandé par Juan Sebastián Elcano est revenu à bon port.

75 ans plus tard, Francis Drake, avide de richesses et de gloire, convainc sa reine, Elisabeth 1er, de lui laisser entreprendre une expédition pleine de promesses. Elle s'en défend, puis accepte.
Et voila Drake parti sur l'ex Pelikan rebaptisé Golden Hind. Le Pirate (ou Corsaire, c’est selon) remplit ses cales le long des côtes Ouest américaines, puis traverse le Pacifique pour éviter les Espagnols qui l'attendent au retour. Un dernier chargemnt de l'autre côté du monde, sur les côtes des épices, et s'en retourne sain et sauf vers sa Mère Patrie, où il est accueilli avec tous les honneurs. Il venait d'accomplir le deuxième tour de monde après Magellan.

Voir la page   ou   Voir le cahier

L'Hermione L'Hermione   «Frégate de la liberté»   Une frégate de 12.

Un vent de liberté traverse l'Atlantique entre les peuples de France et d'Amérique
- En Amérique on marche vers l'indépendance,
- En France, on s'achemine vers la Révolution Française de 1789.

Les tensions montent une fois encore entre la France et l'Angleterre.
Louis XVI et ses ministres de Sartine et de Castries décident de relancer une flotte de guerre susceptible de contrer la Royal Navy. Ils réactivent et développent les arsenaux français dont Rochefort où naîtra en 1779 l'Hermione de La Fayette (Commandant Latouche-Tréville).

Deux siècles et demi plus tard, une équipe de bénévoles, enthousiastes et résolus, se lance dans la construction de sa réplique dont le premier grand voyage, en septembre 2014, sera pour l'Amérique !

Voir la page   ou   Voir le cahier

img/pe ess-201709-9 mini.png Persée   Une goélette à la grande pêche.

Les Goélettes sont de jolis bateaux :
        leur coque à la fois portante et profilée,
        leur voilure à la fois puissante et maniable,
en ont fait un bateau de travail pratique, efficace, rapide et sûr.

J'ai choisi de faire cette maquette pour son élégance mais aussi pour le souvenir de ces marins, Capitaines, Matelots, Mousses qui, au péril de leur vie, sont partis sur les bancs de Terre-Neuve et d'Islande, partagés entre la crainte et l'amour de la mer.

J'ai connu, mais pas assez et je le regrette, un des derniers Terre-neuva ; je pense à lui.

Voir la page   ou   Voir le cahier

img/pp AAMM 2 mini.png Pourquoi Pas ? IV   Le trois mâts barque de commandant Charcot.

- Après le Golden Hind, un galion rude et rustique du XVIème
- après l’Hermione, frégate de ligne où le moindre espace est conçu en vue du combat,
- après Persée, goélette à la grande pêche construite selon des objectifs quelque peu contraires : la vitesse, le transport volumineux et la pêche,
j’ai eu envie de visiter un grand voilier plus confortable – en apparence du moins.

Le Pourquoi-Pas ? de Charcot est un grand trois mâts barque. Il m’a séduit par sa puissance et par l’histoire qu’il porte : Les grandes explorations, particulièrement celles des pôles, mais aussi celles des terres inconnues m'ont toujours intrigué.
Quel courage et quelle audace que de s’aventurer ainsi vers ces territoires souvent hostiles.

                       Maquette et page en construction.

Voir la page   ou   Voir le cahier

img/ga nav Galeasse venitienne 1 moy.jpg  
Galéa   Une galère vénitienne.



Maquette et page en construction.


Voir la page

Merci de votre visite.
Vos commentaires si vous le souhaitez sur
michel.jv.perrin@gmail.com
Si ce site vous a plu, n'hésitez pas à le partager.

Haut de page
↝ ↝ ↝ Navigation dans le site ↝ ↝ ↝



Cette page a été visitée 6209 fois